Channa sp ‘Laos Fireback’

C’est une espèce récente pour laquelle nous avons peu d’informations. Elle serait originaire d’Inde sans toutefois avoir plus de précisions.

Le couple que j’ai maintenu faisait environ 20 cm et sa taille adulte devrait atteindre les 25 cm. C’est une espèce assez facile à reproduire et assez prolifique puisqu’en un an mon couple a fait deux pontes et les jeunes que j’ai diffusé ont à leur tour reproduit.

Le couple a subi une période plus froide en hiver, autour de 18°C durant deux mois puis une remontée des températures durant le printemps pour atteindre les 26/28 l’été. Comme pour tous mes poissons les changements d’eau et les apports de nourritures ont été réduits en période froide.

Mâle Channa sp ‘Laos Fireback’

La maintenance est assez simple si les conditions sont bonnes. Comme chez beaucoup de Channa la femelle a un corps plus massif et est un peu moins colorée. Lors de la reproduction, les couleurs vont s’intensifier, le couple devient plus agressif et demande plus de nourriture. Après l’accouplement, le mâle va incuber les oeufs dans sa gueule, dans une cavité creusée sous le décor.

Quelques jours plus tard on pourra admirer une centaine d’alevins sous la protection du mâle. La croissance est assez rapide et pour les jeunes une fois sevrés elle va dépendre de la fréquence des nourrissages.  Ils seront capables de se reproduire dans moins d’un an. J’ai noté peu d’agressivité au sein du couple sauf quand les conditions de maintenance sont devenues plus mauvaises, dûes au nombre d’alevins et à la pollution de l’eau en raison des nourrissages fréquents.