Channa maruloides

C’est une espèce très proche de C.marulius et les confusions sont très fréquentes. Moins grand que celui ci il peut tout de même atteindre 65 cm.

La façon la plus sûre de déterminer l’espèce consiste à se fier aux données méristiques. Il faut compter les écailles latérales qui sont au nombre de 58 chez C. maruloides.

Il y a également 13 à 15 écailles pré-dorsales et un décrochage entre la 17 ème et 20 ème écaille sur la ligne latérale ( entre la 16 et 18 ème chez C. marulius). C. marulius peu conserver l’ocelle à la base de la queue même à l’âge adulte.

Si l’on a la possibilité de comparer les deux espèces  Channa maruloides est aussi plus trapu, moins longiligne que C. marulius.

Channa maruloides. Photo Eric Er.

Il est originaire de Sumatra, Kalimantan,  Borneo, Malaisie et sud de la Thaïlande. C’est un Channa tropical que l’on retrouve dans les lacs et rivières, plutôt à l’intérieur des terres, loin des estuaires

 

 

Il est peu exigeant quand à la nature de l’eau, un PH compris entre 6 et 8 et une température comprise entre 22 et 30 °C.

Comme tous les Channa il aimera un aquarium voir mieux un bassin avec de la végétation en surface.