Channa bleheri

Photo Jérôme Blanc

Taille : 20 cm

Aquarium : 200 litres et +

Sa petite taille, sa disponibilité sur le marché aquariophile, ses couleurs font de Channa bleheri l’une des espèces les plus courante en aquarium.

Taille : 20 cm

Climat : Subtropical

Agressivité : Faible

Mode de vie : Seul ou en couple

Aquarium : 200 litres et +

Il fait partie des petits Channa mais après quelques années il peut atteindre les 20 cm et avoir un corps assez massif. Ce n’est pas un Channa très actif et un bac de 200 litres, si possible plus large que haut pour augmenter la surface au sol, semble bien adapté pour un couple. Evidement un bac plus grand sera que mieux.

C’est une espèce qui fût découverte en 1987 par Heiko Bleher qui lui donna son nom.

On le trouve dans le cours supérieur de la rivière Dibu dans le bassin du Brahmapoutre au pied de l’Himalaya.

La température de l’eau en hiver peut être proche de 10 °c. En été ils supporterons sans soucis 26/28°C.

Cette alternance de saison et de gros changements d’eau l’été favorise la reproduction. La quantité de nourriture sera en rapport avec la température, on peut même arrêter l’alimentation durant un ou deux mois en hiver. 

Il apprécie toutes les nourritures carnés fraiches ou congelées, elles sont à distribuer avec modération pour ne pas qu’il devienne trop gras. 

D’autres poissons, assez gros pour ne pas qu’ils servent de proies, pourront cohabiter avec Channa bleheri mais il faudra être vigilant car en cas de reproduction ils peuvent être très agressifs.

Il faut choisir des espèces capables de supporter des températures fraiches en hiver

C’est un Channa très coloré et parfois disponible dans les animaleries.

Protocole de reproduction selon Sylvain Mathieu

Fin d’automne : baisse progressive de température : 1 ou 2 degrés dans chaque semaine jusqu’à arriver vers 15-17°
espacement des repas (et un peu moins conséquent) : 4-5 repas par semaine

Hiver : baisse de température par pallier jusque 10-12°C
2-3 repas par semaine maxi, pas de changement d’eau (je n’ai fais aucun changement d’eau entre décembre et mars
Je les ai passé à température jusqu’à 5°C à plusieurs reprises pendant qq jours (au total je dirais une quinzaine de jours). Ils supportent relativement bien cette température, ils sont simplement moins remuant. Je ne les ai pas nourris à cette températue

mars-avril : remonté progressive des températures.
de 10 à 18 ° en 3 semaines env.
18-20°c pendant 1 semaine
20-22 pendant 1 semaine
22-24 pendant 1 semaine

La ponte a eu lieu a 24°C

Les deux parents gardent les œufs. L’un reste en permanence sous le « nid ». En réalité il n’y a pas de bulles mais les œufs sont très flottants
(j’ai l’impression bcp plus que ceux des autres laby, lorsque les poissons s’agitent en dessous et que les œufs tombent, ils remontent très rapidement à la surface). L’autre maintient les autres occupants à distance…

Alors une mauvaise et une moins mauvaise nouvelles :

je ne vois plus les alevins dans le bac avec les adultes… les ont-ils mangés où sont-ils simplement morts de faim ? Aucune idée…
A priori les parents les gardaient bien, ils les déplaçaient de temps en temps d’un coin et l’autre du bac (d’ailleurs ils avaient une façon curieuse de les « recracher », non pas par la bouche mais pas les ouïes….)

La moins mauvaise nouvelle, c’est que j’en avais isolé quelques un dans un bac flottant (au cas où), on verra ce que ça donne, mais ils ont l’air compliqué à nourrir, du moins, ils ne semblent pas accepter les artémias pour le moment…

Les nouvelles… ben y’a pu de jeunes… la suite à la prochaine ponte comme on dit.

Pour les infusoires, le bac est couvert d’énorme pistia…. en théorie ça suffit…

j’ai essayé les anguillules, microvers et nauplies sans succès, je vais voir pour autre chose pour la prochaine.

J’ai séparé dès le départ les alevins en deux groupes :
l’un restant avec les parents: j’ai en plus de la dernière fois coupé la filtration
l’autre dans un bac de 2 litres reposants dans un bac flottant plus grand (dans le même aquarium)

La plupart des alevins ont survécus (ou presque) :
les alevins avec les parents ont seulement reçus de la poudre micronisée
les alevins dans le bac 2 L : infusyl + microvers + poudre

Ceux avec les parents pour le moment ont beaucoup plus mangés et grandit. Je pense que le bac de 2 litres (non chauffé) les as fait prendre du retard…
Autre fait intéressant, les parents s’en occupent nettement mieux, au lieu de les déplacer sans cesse comme la première ponte, ils laissent les jeunes là où j’ai placé de la poudre… se contentant de les regrouper.

J’espère pas que les alevins que j’ai séparés vont survivre. Les autres à priori c’est bon.

comme je l’avais présenti le groupe que j’ai isolé n’a pas tenu (la prochaine ponte sera encore mieux réussie maintenant que j’ai trouvé comment les nourrir)

Les autres ont une croissance rapide !! certains font déjà plus de 1,5 cm…
et ont pris une jolie couleur jaune-orangé et noir.

Je viens de lire un article sur snakehead.org qui expliquerait pourquoi les poissons que j’ai séparés des parents n’ont pas survécus…

L’auteur émet l’hypothèse que les parents produisent un mucus nourricier, il observe les alevins picorer le corps des parents. Je l’ai peu vu chez moi, mais il faut dire que j’ai été peu disponibles les premiers jours de leur vie….

Affaire à suivre pour la prochaine reproduction….

remarque (2009) l’hypothèse s’est avéré fausse. En fait ce Channa est un eggfeeder : la femelle émet des œufs de nourrissage les premiers jours pour nourrir les alevins. Comportement que je n’ai malheureusement pas observé.

Les plantes que j’ai utilisées sont microsorium, vallisneria et pistia. C’est le pistia qui a le plus souffert mais a tenu tout de même. Les autres plantes, pas trop de souci, simplement limitation de la croissance.

Pour le sexage, c’est difficile. J’ai franchement déjà du mal avec les adultes (exceptés quand la femelle est gravide, et encore…) Je dirais que les mâles ont une tête plus large mais c’est loin d’être évident. Je saurais peut être plus amène à faire la différence lorsque j’aurais sexé plus d’adultes…
En tout cas je suis incapables de sexer mes jeunes. Le plus grand a plus de 10 cm, mais la plupart sont tout de même plus petit.

Je revenais sur ce post pour autre chose

Pour vous annoncer une nouvelle ponte, j’ai isolé les jeunes il y a 15 jours. Il y a moins d’oeufs que la précédente, mais ça fait plaisir.

ls grandissent vite, ceux de la ponte de mai font entre 7 et 10 cm…

Je ne connais pas leur espérance de vie, mais je pense que les miens ont au moins 2 ans.

La première ponte réussie n’a finalement donné qu’une trentaine d’adultes (j’ai un peu merdé)
La seconde y’a environ 50 jeunes.

Sylvain Mathieu – Source http://cil-ibsc.fr/forum/