Channa ornatipinnis

Channa d’environ 25 cm assez vif et très agressif , il vit dans des ruisseaux et torrents de montagne.
On note une variante de coloration pour les poissons occupant les cours d’eau d’altitude, ceux ci ont du jaune sur les cotés de la gueule.
On ne trouve pas cette particularité chez les sujets vivants plus en amont dans des eaux plus calmes.
Channa ornatipinnis est originaire d’Irrawaddy et rivière Sitang en Birmanie. Il a été découvert dans les année 2000.

C’est une espèce plutôt insectivore qui ne touche pas aux poissons, sauf en période de reproduction où elle chasse tout ce qui est sur son territoire.
La température doit variée entre 18 et 25 °C suivant la saison. La saison de reproduction, contrairement aux autres espèces subtropicales a eu lieu chez moi en automne quand la température a diminué autour de 21°C. Au dessus de cette température il ne ma pas été possible de former un couple alors qu’en dessous cela c’est fait sans trop de soucis.
De fort changements d’eau douce avec un PH légèrement alcalin semble avoir déclencher la ponte. Le couple s’est alors formé et a pondu des oeufs flottants dans un coin calme du bacAu bout de quelques jours les alevins sont apparus, d’abord tout noir puis avec une bande jaune longitudinale.
Il faut alors nourrir les jeunes avec des nauplies d’artemias les premiers jours pour réussir la reproduction. Cent à deux cent jeunes peuvent constituer une ponte. Au bout de six mois la taille des jeunes approche 6 cm.
Lorsque la température montre trop, autour de 24/25 °C, il faut séparer le couple car il devient trop agressif.
Ci dessus, adulte aux très belles couleurs. Photo Eric Er.
 
Femelle prête à pondre.

 

Jeunes agés de six mois. Ci dessous, jeune C. ornatipinnis à la coloration anormale,

plus faible que les autres jeunes il n’a pas survécu.